Jousse & Joussette around the world

27 mai 2011

Petit cadeau

Posté par jouss à 08:42 - Commentaires [7] - Permalien [#]

26 mai 2011

Un dernier pour la route

Voila, ce sera le dernier message de notre blog, son aboutissement, sa conclusion, sa fin.

Qu'en dire? Qu'en retenir? Nous ne ferons toujours pas de top 3 des pays les plus beaux, des filles les plus jolies ou des gens les plus accueillants. Nous n'étions, déjà, que de passage pour pouvoir porter un jugement. Et quand bien même quel jugement? Comment et quoi comparer? Chacun des pays nous a plu, pour des raisons différentes: dépaysement, beauté des paysages, gentillesse des gens, richesses culturelles...

Néanmoins, quelques souvenirs en vrac:

  • Se sentir tout petit devant les chutes d'Iguazu,
  • Se baigner sous la surveillance des Moaïs de l'île de Pâques,
  • Se retrouver comme des gamins à prendre des photos sans perspective au Salar d'Uyuni,
  • Suer durant 5 jours pour découvrir le mystique Machu Pichu,
  • Se gaver des gaufres à volonté lors des petits déjeuners de l'auberge de San Francisco,
  • Se promener sur la plage, quelque peu pressés par la marée montante, et croiser une otarie,
  • Naviguer sur l'exceptionnel Milford Sound, accompagnés de dauphins et d'otaries,
  • Voir les baleines à bosses jouer autour de notre bateau,
  • En Australie, pisser dans une cuvette où une grosse grenouille avait élu domicile, sortir et ne pas croire que ces immenses oiseaux sont en fait des chauve souris,
  • Dormir dans la chambre la plus crade à Jakarta,
  • Dormir dans notre chambre d'Ubud, au milieu des rizières et accueilli par l'hotellier adorable,
  • Se laisser envoûter au sons d'un gamelan lors d'une cérémonie au temple de Tirta Empul,
  • Essayer de dormir dans un Ryokan de Tokyo, avec les traditionnelles cloisons en feuille de riz, qui du coup nous laissaient profiter des ébats de nos voisins américains,
  • Dormir dans un futon très confortable à Koyasan,
  • Ne pas croire qu'on contemple de nos yeux le Potala,
  • Essayer de dormir au monastère de Rongbuk à 5200m d'altitude,
  • Rejoindre Katmandou en bus, d'abord inquiets pour nos sacs laissés sur le toit avec la moitié des passagers, puis simplement inquiets pour nos vies sur ces routes à flancs de montagne,
  • Profiter au Taj Mahal de notre seule journée de pluie en 2 mois et demi en Inde,
  • Passer une journée en train de Delhi à Hyderabad avec des fondamentalistes islamiques,
  • Passer une nuit aux toilettes à Pondicherry après un repas beaucoup trop riche et arrosé pour nos estomacs accoutumés au régime asiatique,
  • Etre surpris de se faire apostropher en français par une indienne de Pondicherry,
  • Rester toujours étonnés devant la richesse et l'excellence de la cuisine indienne, avec pas tant d'ingrédients pourtant,
  • Se prendre pour Karen Blixen et Finch-Hatton dans une super tente au pied du Kilimandjaro,
  • Démarrer notre séjour malgache avec un repas saucisson/fromage/vin rouge à Tana,
  • Arriver en pirogue à Nosy Komba ou l'Ile aux Nattes, petits coins de paradis,
  • Se baigner dans une eau trop chaude à Manguily,
  • Attendre, attendre et encore attendre des taxis brousse à Madagascar,
  • Retrouver un visage familier, un peu pâlot, à l'aéroport de Tana.

Voila pour les souvenirs. Et les impressions? Que peut être un tour du monde?

Se sentir vivre, être libre, trimbaler notre maison sur le dos et que rien ne nous manque, passer une année où chaque journée est unique et mémorable, bouger tout le temps, se sentir vraiment vraiment sale, se laisser pousser la barbe, échanger avec plaisir nos livres dans les auberges de jeunesse, rencontrer de nouvelles personnes chaque jour, apprendre à dire "merci" dans plusieurs langues, avoir mal partout après un long voyage en bus, se faire vomir sur les pieds, sentir des odeurs, goûter des saveurs encore inconnues, choisir un plat et ne pas savoir ce qu'on mange, dormir avec les insectes, passer l'année avec 3 tee-shirts et 2 pantalons, se faire rater chez le coiffeur, se faire tripoter par des gens qui vous trouvent vraiment différents, négocier le rouleau de papier toilette et les chambres d'hôtel, surveiller son sac à longueur de temps, se coucher tôt et vivre au rythme du soleil, regarder les gens et échanger un sourire, prendre des douches froides, se rincer la bouche avec de l'eau en bouteille, convertir et ne jamais avoir les même monnaies, dormir tous les 3 jours dans un lit différent, avoir la diarrhée, vomir pour une intoxication alimentaire, avoir un coton tige coincé dans l'oreille, se tenir au courant grâce à libé.fr, avoir le cafard, penser aux gens qu'on aime, sortir d'un appel Skype avec le sourire jusqu'aux oreilles, passer une heure sur internet pour mettre 3 photos sur le blog pour que le courant saute et annule tout, entendre les voisins forniquer, se faire pomper l'air par des tourdemondistes je sais tout donneurs de leçons, ne pas savoir où on va à certains moments, se faire arnaquer, être millionnaire dans certains pays, se faire déchirer les poches de pantalons au cutter, être bronzé, vivre avec les saisons inversées et passer Noël en tee-shirt, avoir une boule au ventre quand il faut revenir en France.

C'est donc maintenant le moment solennel de tous vous remercier. Vous nous avez lu, et ce qui était à la base un journal de bord, est devenu, grâce à vos commentaires, un véritable soutien pour nous.

Posté par jouss à 17:35 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 avril 2011

We are back!

Après quelques dernières plages et heures de taxi-brousse, de marchés et de négociations, c'est le départ (ou le retour)! 3 vols, une nuit dans un duty free et un Eurostar plus tard, c'est l'arrivée dimanche soir gare du Nord, où nous sommes accueillis par nos 4 parents!

Impression de s'être quitté la veille, d'un rêve qui se termine et d'une parenthèse qui se ferme... Nous vous proposons les impressions de nos Playmobils, avant un dernier message de clôture du blog "Jousse et Joussette"! Mais avant tout merci à vous, pour vos commentaires, importants pour nous qui étions loin.

P1030206 P1030212 P1030205 P1030203 P1030201 P1030217 P1030198 P1030209 P1030213 P1030211 P1030215 P1030200 P1030218 P1030207 P1030220 P1030221

P1030224

Posté par jouss à 11:42 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 avril 2011

Du rêve, du rêve, du rêve...

Après avoir envoyé toutes ces cartes postales, nous rentrons dans un vrai décor de ces dites cartes postales! Direction l'île Ste Marie et sa voisine l'île aux Nattes. Bon bah: mer turquoise, plages et cocotiers, saisons très basse (très peu de touristes, un peu de pluie mais pas trop), bungalows sur la plage, petit déjeuner au lait de coco cueilli devant nous, pirogues, poissons et calmars grillés sur la plage... Olivier est comme un poisson dans l'eau!

Ile_aux_Nattes__5_ Ile_aux_Nattes__13_ Libertalia__3_ Ile_aux_Nattes__18_

Posté par jouss à 17:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Une dernière réserve pour la route

Nous repartons de Tana, bien accompagnés, pour la côte Est. Arrêt d'abord à Andasibe. Petit village en bois style Far West, pas un touriste et une super animation dans les rues. Nous allons visiter la réserve voisine, à la découverte des Indri-Indri, les plus gros lémuriens! Même dans les terres, Madagascar ça cartonne!

Indri_Indri__13_  Andasibe__24_

Posté par jouss à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mars 2011

Commencer à deux, finir à trois.

Nous avons passé une semaine à Tananarive, à la découverte des alentours et des marchés. On aime vraiment bien cette ville. Nous sommes sur le point de repartir pour la dernière ligne droite sur la côte est cette fois-ci; direction Tamatave et Sainte Marie. Mais pour ces dernières semaines, nous avons retrouvé notre ami Olivier (le commentateur "Boudin" du blog) tout blanc à l'aéroport (l'hiver a été dur en France apparemment). Mais après une journée de visite de la capitale, Olivier s'étalait de la biafine sur le front et le nez et la nuque (qu'en sera-t-il, lorsqu'il sera en slip de bain sur la plage?....suspens...)

Ambohimanga__5_ Ambohimanga___Rova__6_ Ambohimanga__10_ Tananarive__9_

Posté par jouss à 17:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
24 mars 2011

Tout un drame

Je ne suis jamais à l'abri d'une joussette de mon mari. Lorsque nous étions à Ifaty, l'heure du lavage d'oreille était venu. Une chose toute bête: "Annabelle, je crois que le coton est resté dans mon oreille...". Ok, ni une ni deux je prend la lampe frontale essayant tant bien que mal de trouver quelque chose, mais en vain. Quelques baignades, snorkelling et triturages d'oreille plutard, nous allons voir un docteur qui regarde au fond du fond de l'oreille, ne voit rien (hormis un début d'otite) et nous repartons avec une ordonnance pour des gouttes.

Sauf que 10 jours se sont écoulés et le fameux coton est réapparu lors de l'apéro à Nosy Be. Pouf! sur la table. Un grand soulagement et une suspision sur les compétences médicales du médecin consulté.

Posté par jouss à 10:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 mars 2011

Majunga, son baobab, mais rien d'autre

Notre mission: Nosy Komba - Majunga. Pirogue jusqu'à Nosy Be, re-pirogue jusqu'à Ankify et la côte, 405 (à 7 mais avec le chauffeur donc ça va) jusqu'à Ambanja, "ville carrefour sans grand intérêt" comme dirait notre guide préféré! On y attend pas mal d'heures et partons en fin d'après-midi en taxi brousse. On essaie d'y dormir comme on peut, et à 2h du mat' on se réveille, le taxi brousse arrêté en pleine route et les passagers dormant sur le bitume: panne d'essence! Eh oui, il manquait 5 km jusqu'à la station où notre chauffeur avait ses habitudes, chauffeur tu es champion! Il arrête un camion, siphonne le réservoir (moteur allumé et clope au bec) et on repart pour finalement arriver à 6h.

Majunga, encore une ville aux façades coloniales tombant en lambeaux et... complètement morte. On s'y promène, l'état des routes autour ne permet pas de faire une excursion. Nous redescendons à Tana (arrivés hier, nous sommes à jour fidèles lecteurs!) pour une petite semaine.

Mosqu_e_comor_enne_de_Mahabibo__2_ Majunga__6_ Majunga__9_ Majunga__18_

Posté par jouss à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nosy Komba 1 - Nosy Be 0

Après notre arrêt au parc, nous allons direct à Nosy Be. Taxi-brousse à 5h30, puis bateau et taxi, pour se dégoter un bungalow moitié pourrave mais dans le budget à Nosy Be. Nous faisons une petite balade dans le quartier pour s'apercevoir que c'est le QG des gros vazaha dégueulasse et des p...malgaches. Nosy Be, ça fait rêver? En fait, pas vraiment. Alors, au bout de deux jours, on décide de reprendre le bateau pour l'île d'à côté: Nosy Komba. On débarque sur une petite plage où un bungalow les pieds dans l'eau nous attendait et également René-Paul et Françoise de retraités en goguette ici depuis une semaine. Ils seront nos voisins pendant quatre jours. Grace à eux, nous avons pu être au courant de tous les potins de l'île (ils y viennent depuis huit ans, chaque année), nous avions rendez-vous à 15h pour le bulletin info de RFI, puis à 21h si on voulait. Nous avons alterné entre bouquin, baignade, et promenade. La glande totale en pensant à vous de temps en temps ("On n'est pas bien là, à la fraiche?....).

Ampangorina__1_ Chez_Juliette__2_ Ampangorina__3_ Ampangorina__12_ Chez_Timo__5_ Chez_Timo__7_

Posté par jouss à 11:24 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Parc de l'Ankarana, et encore des lémuriens

Ne pouvant aller plus au nord de Madagascar, nous nous décidons à redescendre, première étape: le parc de l'Ankarana (mais c'était il y a déjà 10 jours, l'internet malgache...). Nous pouvons y contempler des "Tsingy" (formations karstiques genre les Demoiselles coiffées, mais plein partout), superbe. Et notre guide est très bon, et nous permet de voir d'autres lémuriens, caméléons...

Lepilemur__7_ Tsingy_Rary__5_ Cam_l_on__2_

Posté par jouss à 11:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]